PGI : comment le relier avec votre système de gestion de contenu pour e-commerce ?

Pour une entreprise, la gestion des ressources commerciales est primordiale pour assurer la pérennité des actions. Si l’entreprise se lance dans des activités de vente en ligne en ouvrant un site d’e-commerce, la gestion peut s’avérer encore plus importante et plus difficile si les commandes augmentent. Pour ne pas être submergée, l’entreprise doit utiliser une solution efficace dans le pilotage des activités commerciales en ligne. Relier sa boutique en ligne avec un progiciel de gestion intégrée peut de ce fait être utile, mais comment faire ?

Pourquoi lier un site d’e-commerce à une solution PGI ?

Un site e-commerce relié à une solution progiciel de gestion intégrée sera optimisé étant donné que les informations contenues sur le site seront synchronisées et mises à jour automatiquement, et cela, en temps réel. En effet, à partir de l’interface du PGI, le contenu du site sera piloté plus facilement. L’interface du PGI permet de gérer les données sur une seule plateforme que ce soit les articles, les images et vidéos du site ou encore les produits et leurs descriptions, etc. En d’autres termes, la gestion des données et la mise à jour du site d’e-commerce seront centralisées. Par ailleurs, dès que vous apportez un changement sur l’interface de votre PGI, les modifications se feront non seulement sur le progiciel, mais aussi sur l’interface de la boutique en ligne. Cela fait gagner beaucoup de temps pour l’administrateur du site. Les PGI sont des solutions sécurisées qui permettent d’intégrer jusqu’à 100 produits durant une seule manipulation.
Un autre avantage de l’utilisation d’un PGI avec un site d’e-commerce, c’est le gain financier. En effet, en gagnant du temps en centralisant la gestion du contenu de votre boutique en ligne, vous pouvez vous consacrer à d’autres activités et générer plus de revenus. Puis, les données sur le site étant synchronisées en temps réel avec celles stockées sur le PGI, vous pouvez améliorer le service offert à vos clients en sachant à l’avance s’il y a un risque de rupture de stock, si on doit répondre à des retours négatifs, si on doit contacter un fournisseur, etc. En d’autres termes, vous réagirez plus vite et plus efficacement.

Comment peut se faire la connexion du site avec une solution PGI

Il est possible, dans un premier temps, que le PGI soit connecté avec une simple solution Excel. Dans ce cas, lorsque vous mettez à jour votre boutique en ligne, le PGI va se charger d’éditer toutes les commandes dans un fichier Excel facile à lire et à traiter. Cela se fait en un minimum de temps et vous permet de gérer plus facilement une quantité élevée d’informations. On peut aussi utiliser une connexion standard pour relier le site d’e-commerce avec un progiciel de gestion intégrée. Cette solution de connexion permet d’intégrer les informations de manière automatique et cela, en temps réel, à la fois sur le PGI et la boutique en ligne. La synchronisation des données concerne non seulement les produits, mais aussi les photos, les descriptions, etc. Et cela, quel que soit le nombre de produits sur le site, le nombre de pays ciblés, le nombre de pays où l’entreprise doit faire sa livraison et son exportation, quel que soit le nombre de commandes à traiter, etc. Et enfin, il y a aussi les types de connexions entre le site et le PGI qui sont paramétrables.

Comment bien relier les informations entre votre site d’e-commerce et le PGI ?

Il est important de bien considérer les données que vous entrez. Il est, en effet, possible que les informations que vous intégrez sur le PGI et le site ne soient pas compatibles. Il est possible que des CMS comme Prestashop n’acceptent par exemple que des formats de code-barres de type EAN13. Si le code-barres que vous intégrez fait moins de 13 chiffres ou plus de 13 chiffres, Prestashop n’acceptera pas la mise à jour.

Il faut également que les données soient intègres. C’est-à-dire qu’il faut bien paramétrer la passerelle entre le CMS et le PGI. Si ce n’est pas le cas et qu’un stock de produits se situe à un seuil planché critique par exemple, la commande au niveau du fournisseur ne sera pas générée.

Enfin, faites attention aux garanties et à la licence délivrée par l’éditeur CMS. Il existe des logiciels open source sur le marché, comme Prestashop, dont les soucis juridiques ne sont pas à craindre. Si vous souhaitez mettre à jour votre site en le connectant avec un PGI dans ce cas, il n’y aura aucun souci, quel que soit le type de changement apporté. Pour ce qui est des logiciels propriétaires, il faut s’assurer que la procédure de lecture et d’écriture est bien autorisée par l’éditeur. Autrement, la mise à jour sera refusée et ne sera pas effective sur l’interface de la boutique en ligne.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Post